DES SEJOURS DE LUXE EN GRECE

DES SEJOURS DE LUXE EN GRECE

LES CYCLADES DES LIEUX D’EXCEPTION :

DECOUVREZ ENDROITS UNIQUES LOIN DU TOURISME DE MASSE

LES ILES DES CYCLADES

 :

Les villages sont pour la plupart blanchies à la chaux , les maisons en forme de cube , les églises avec des dômes bleus, des arbres, des zones montagneuses, arides, très ventées en été.

Entre ciel et mer, l'archipel des Cyclades forme un chapelet d'îles composé de trente-neuf montagnes posées en cercle (kuklos), – d'où leur nom –, autour de l'îlot sacré de Délos. Reines de la nuit, havres de paix ou hauts lieux de randonnée, les Cyclades sont reliées, du nord au sud, par deux routes maritimes qui se rejoignent dans la formidable caldeira de Santorin. Battues par le vent violent d'été – l'imprévisible meltem qui maintient parfois les bateaux au port –, les Cyclades allient l'âpre beauté de leurs flancs arides et escarpés au charme de leurs villages perchés, offrant la blancheur éclatante des célèbres maisons cubiques et de mille et une chapelles au bleu infini de la mer Égée. Bienvenue dans le paradis à l'état pur ! Dispersé comme par magie en plein cœur de la mer Egée, l'archipel des Cyclades va vous en mettre plein la vue. Devant leur nom à leur position circulaire autour de l'île sacrée de Delos, les Cyclades vous séduiront par leur diversité incroyable : sur ces 2200 îles, îlots et rochers volcaniques, seuls 33 sont habités ! Alors, ne serait-ce que pour profiter de leurs paysages sans pareil, ou pour revivre les temps forts des grands mythes antiques, faites votre choix entre la jet-setteuse Mykonos, la festive Paros, la tranquille Naxos et l'époustouflante Santorini... Et rejoignez les dieux de l'Olympe !

Situé dans la mer Egée, l’archipel des Cyclades est composé d’environ 2200 îles, îlots et îlots-rochers qui forment un cercle autour de l’île de Délos. L’archipel des Cyclades offre des paysages diversifiés : des plages de sable fin parfois bondées, des criques désertes, des montagnes, des vallées verdoyantes ou rocailleuses, des falaises et des petits villages perchés abritant des maisons blanches et cubiques.

FAUNE & FLORE

Les Cyclades comptent 10 espèces de mammifères parmi lesquelles le lièvre, le lapin, la fouine, la belette et le blaireau. Les passagers des ferries et des voiliers voyageant d’île en île peuvent facilement observer le dauphin commun et le grand dauphin.
Parmi les oiseaux, on trouve des pétrels cendrés et yelkouan, des cormorans huppés, des goélands leucophés, des hirondelles, des fauvettes et des fringilles.

Le climat est favorable aux reptiles et la mer Egée abrite une faune marine riche et diversifiée.Dans les campagnes des Cyclades, aux terres asséchées par le soleil, seul le chardon survit au milieu des herbes brûlées et des pierres.
Les villages des Cyclades regorgent de lauriers, de bougainvilliers et d’hibiscus. Les arbres fruitiers ornent les places et les figuiers de barbarie recouvrent les maisons.

GASTRONOMIE

Dans les Cyclades, vous pourrez vous initier à la gastronomie grecque et goûter :

La salade grecque : tomates, concombres, poivrons, olives et feta
Le tzatziki : yaourt avec des morceaux de concombre, des herbes et de l’ail pilé
La moussaka : gratin d’aubergines, avec de la viande de mouton hachée, du fromage et de la sauce béchamel
Les boulettes d’agneau à la sauce citron
Les baklavas : pâtisseries feuilletés au miel, avec des amandes et des pistaches
Le rizogalo : gâteau de riz parfumé à la cannelle.

Les Cyclades sont réputées pour leurs vins, notamment celui de Paros (blanc assez sec) et de Santorin (blanc corsé).

Chacune des îles des cyclades offrent des sites aussi merveilleux avec la culture grecque aussi importante que riche !

- Aegina
- Amorgos
- Andros
- Antiparos
- Delos
- Ios
- Kea
- Kythnos
- Milos
- Mykonos
- Naxos
- Paros
- Tinos
- Sifnos
- Serifos
- Santorin
- Syros

AEGINA

Informations générales:

Egine est l'une des îles du golfe Saronique, juste en dehors d'Athènes. De nombreux Athéniens ont des résidences secondaires sur cette île charmante, et il s’agit d’une destination idéale pour ceux qui veulent passer de belles vacances à la mer et faire un peu de tourisme.
Les habitants de cette île ont toujours travaillé avec la mer, soit en tant que pêcheurs, soit marins ou constructeurs. Certains sont aussi agriculteurs, et cultivent des oliviers, des pistaches et des fruits. La ville d’Egine propose de nombreuses attractions : par exemple, une balade à travers la ville en calèche est une expérience agréable et un bon moyen d'admirer les paysages de la capitale. La ville possède de nombreux édifices et des maisons de style néoclassique, dont le premier édifice du gouvernement grec, l’orphelinat, qui a été fondé par le premier gouverneur de la Grèce, Ioannis Kapodistrias. Vous pourrez aussi voir les maisons des dirigeants de la révolution grecque, Kanaris et Koundouriotis, ainsi que les maisons des politiciens grecs Harilaos Trikoupis et Spyridon Trikoupis. Sur le quai, vous pourrez visiter la petite église blanche d’Agios Nikolaos et à proximité de l'église d'Agios Dionysios, la cathédrale d'Egine. Au nord de la ville, en suivant la route du port, vous pourrez apercevoir des ruines de l'ancien temple d'Apollon.

 

Plages:

Les plages d'Egine sont très agréables. Agia Marina est sans doute le plus populaire, car elle est de sable et longue. Elle est également adaptée pour les enfants. Vous pourrez trouver d'autres plages sur Marathonas, Suvala, Vagia et Perdika. A Kypseli vous pourrez vous baigner sur les plages de Kavouropetra et Leonti. Mais dans la ville d'Egine il y a aussi des plages plutôt sympas. L'une vers le temple d'Apollon et les autres de l'autre côté de la ville.

Vie nocturne:

Dans la ville d'Egine, vous trouverez de nombreux petits bars et clubs. Les endroits sont à la fois grecs et étrangers, et vous pourrez choisir entre une atmosphère calme, ou d’autres endroits où l’ambiance est plus trépidante.

Cuisine:

Il y a des restaurants à la fois des restaurants de cuisine internationale et grecque dans la ville d'Egine. Dans les villages de pêcheurs, vous pourrez aussi déguster de très bons plats, et des fruits de mer excellents. Conseils: Juste derrière le marché aux poissons de la ville d'Egine, vous trouverez quelques restaurants très sympas et bon marché. Au restaurant « l'Agora » vous pourrez déguster du poisson frais et surtout des petits cabillauds (Bakaliarakia), et des petites crevettes frites fraîches qui sont excellentes en guise de meze pour accompagner le ouzo ou la retsina.

Shopping:

Egine est surtout connue pour ses céramiques, mais vous pourrez également trouver de nombreuses boutiques de bijoux, de vêtements et de textiles. Essayez de ramener quelques pistaches locales. Egine est un passage commercial entre les îles du golfe Saronique et le Pirée. Sur la promenade de la ville, de nombreux bateaux de commerce (Kaiques) vendent des fruits et plusieurs autres produits. Même aujourd'hui, vous pourrez voir certains bateaux de pêche reconvertis le long du quai.

AMORGOS

La plus orientale, montagne posée sur la mer Egée. C’est sur ce groupe d’îles, notamment à Amorgos, que fleurit au Cycladique ancien (3000-2000 av. J.-C.) un art abstrait des plus raffinés qui sculpta dans le marbre blanc local des statuettes d’une grande pureté de forme. Figurines votives, idoles ? On n’en connaît pas le sens. Le plus précieux des marbres blancs est celui de Paros, qui constitua le matériau des grands chefs-d’œuvre antiques, tel le temple d’Apollon à Délos ou la Vénus de Milo.

Comme les Italiens à Folégandros ou les Britanniques à Ios, les Français semblent avoir jeté leur dévolu sur Amorgos : ils représentent parfois plus de 75 % de ses visiteurs ! Effet Grand Bleu ? Il est vrai que le film culte, dont une partie fut tournée sur l’île, en 1986, en a révélé l’âpre beauté. Mais sans doute est-ce lié à son charme sauvage : trop escarpée pour aligner de nombreuses plages, à l’écart des grands circuits de l’archipel, la plus orientale des Cyclades a longtemps gardé des airs de bout du monde… Si ceci est moins vrai depuis qu’un bateau rapide la dessert tous les jours, l’été, Amorgos reste chère aux voyageurs amoureux du calme, du soleil et du grand air, qui y reviennent, année après année. Les à-pics vertigineux, les paysages désolés et rocailleux de ce massif surgi des flots offrent en effet aux marcheurs des sentiers inoubliables (et, une fois n’est pas coutume, souvent balisés !)… Adossé à une impressionnante muraille naturelle, éclatant de blancheur face au bleu infini de la mer Égée, le monastère millénaire Panagia Hozoviotissa justifie à lui seul l’escale.

ANDROS

Andros est l’île la plus verdoyante des Cyclades. Elle se trouve seulement à deux heures du port de Rafina. C’est une île très attrayante aux nombreux villages traditionnels et pittoresques. La capitale fortifiée d’Andros (Hora) est une véritable merveille : c’est une combinaison de l’architecture vénitienne et de celle des Cyclades avec un labyrinthe de ruelles étroites, souvent voûtées ou en escaliers, orné de fleurs flamboyantes. L’île d’Andros est une destination parfaite pour des vacances. Cette section offre une multitude d’information : photos, cartes, villages, histoire, musées, architecture, excursions, météo...., ainsi qu’un grand nombre d’hôtels. La belle île d’Andros possède d’adorables villages traditionnels. Certains de ces villages sont perchés sur les versants des montagnes, entourés d’arbres, de rivières et de sources. Ces villages sont construits en pierres. D’autres sont disposés en amphithéâtre, au bord de la mer et sont construit selon l’architecture traditionnelle grecque. La magnifique capitale de l’île offre une combinaison de l’architecture vénitienne et cycladique. Andros est une île grecque offrant de nombreuses superbes plages de sable fin aux eaux cristallines. La plupart de ces plages mettent à la disposition des visiteurs des chaises longues, des parasols et des sports nautiques. Mais l’île possède également de longues plages isolées sans équipement touristique, offrant leur beauté sauvage au regard émerveillé des visiteurs. On trouve également de petites criques pittoresques et désertes qui embellissent les côtes.

L’île d’Andros fait partie du groupe d’Iles Grecques appelées Cyclades. Par sa proximité au port du Pirée, Andros est une destination de fin de semaine populaire pour les Athéniens. Andros est l’île la plus verte du groupe des Cyclades et possède de nombreux charmes et beautés. C’est également un lieu culturel ; parmi ses nombreux musées, se trouve le Musée d’Art Moderne qui est située dans la capitale et qui expose les œuvres d’artistes grecs et internationaux célèbres.

Accès à Andros

Informations de voyage en bateau. Bateaux et Ferry-boats pour Andros - Cyclades.Andros et les Cyclades en générale sont desservies par bateaux à partir des ports du Pirée et de Raffina. On peut accéder à Andros en bateau aussi par les autres îles voisines des Cyclades comme Ios, Santorin, Kimolos, Naxos, Anafi, Amorgos etc. Andros est aussi desservie par des bateaux en provenance de la Crète, de Rhodes et aussi de toutes les îles du Dodécanèse et les îles de l’Égée orientale avec des stations intermédiaires. Votre voyage à Andros peut être effectué par des bateaux classiques, Ferry boat, High speed ferries ou des Flying dolphin, cela dépend du jour et de la compagnie avec laquelle vous voulez voyager. La durée de votre voyage pour Andros est de 1 à 1 heure 30 environ en bateau classique alors qu’en High speed ferries la durée est de 1h30 à 3h30. Cela dépend évidemment du nombre d’îles dans lesquelles il effectue des arrêts intermédiaires. Les itinéraires des bateaux au départ de Rafina pour Andros sont quotidiens et durent toute l’année et l’été ils se doublent ou se multiplient selon la période.

DÉCOUVREZ TOUTES NOS DESTINATIONS ET OFFRES SUR NOTRE SITE WEB sejour-luxe.com

ANTIPAROS

Informations générales:

Même si Antiparos est une petite île, elle peut être bien remplie en été. Elle est seulement à 30 minutes de Paros, et est donc une destination populaire pour ceux qui aiment visiter d’autres îles. Les rares visiteurs sont principalement ceux qui ont entendu parler de sa célèbre grotte ou bien ceux qui ont pris la peine de s’y rendre pour une journée à partir de la proche île cosmopolite de Paros. Aujourd'hui les choses commencent à changer. Les visiteurs ont découvert que la petite sœur de Paros est un petit monde à part avec son propre charme. Ainsi, de plus en plus de visiteurs y passent leurs vacances afin d’explorer l’île. A Antiparos, la vie est facile et agréable, et malgré la petite taille de l'île, beaucoup de choses sont à faire, il y en a pour tous les goûts. Allez à Antiparos pour sa beauté et ses plages, et étonnamment, pour sa vie nocturne. Par conséquent, les familles autant que les jeunes ou un public plus mature pourront y passer des vacances agréables. Tout dépend de l'endroit que choisirez pour séjourner ; à Chora, vous serez à proximité de la vie nocturne, et à Psaraliki de la plage. Le très bon côté d’Antiparos est que la circulation est quasiment libre ainsi vous pourrez accéder à de nombreux endroits facilement.

A voir:

La grotte d'Antiparos est connue depuis l'antiquité. On peut encore y apercevoir des stalactites et des stalagmites, mais des soldats russes ont pris un bon nombre d'entre eux, pendant la guerre de 1700-1774, et les ont conservés en tant que souvenirs. De même pour les soldats italiens au cours de la Deuxième Guerre Mondiale. On peut voir des inscriptions dans la grotte et on peut encore discerner certains noms comme celui de l’évêque De Gabrie (1673) ou encore celui de Otto, roi de Grèce (1840).
Agios Georgios est un petit village très calme dans un environnement magnifique qui mérite un visite.

Plages:

Vous pourrez choisir entre les nombreuses petites plages qu’Antiparos offre. A Psaralidhaki le nudisme est autorisé.

Vie nocturne:

Les bars et les clubs sont à Chora, et le petit village peut être très agité pendant la haute saison. Occasionnellement, des « beach-party » sont également organisées.

Cuisine:

A Chora la plupart des restaurants sont des tavernes traditionnelles grecques de poissons, mais vous trouverez également une pizzeria. Une des spécialité de l'île est le poulpe séché, et, en général, le poisson est un plat très typique.

Shopping:

Il y a de nombreux magasins à Chora où vous pourrez trouver des vêtements, des souvenirs ou des articles de plage.
Se déplacer :Antiparos est assez petite pour vous permettre de vous déplacer simplement en marchant. Cependant, il y a un bus qui relie Chora à la grotte. Vous pourrez également louer une voiture, mais il est préférable de louer un scooter ou un vélo.

Activités et excursions :
- Randonnées pédestres
- Excursions en voilier si le temps le permet à l’île de Naxos Koufonissia, Iraklia, Amorgos
- Balades en VTT
- Excursion à l’île de Paros ou encore à l’île de Naxos
- Equitation
- Plongée sous-marine
- Sports nautiques
- Mini croisière d’une journée d’une journée au départ de Paros et si le temps le permet à Santorin, Délos/Mykonos ou les Petites Cyclades.

CETTE LISTE N’EST PAS EXHAUSTIVE, CONSULTEZ SÉJOUR LUXE ,NOUS ORGANISERONS VOS SORTIES SUR MESURE AVEC DES DÉCOUVERTES D’EXCEPTION…

DELOS

L’îlot de Délos est situé à quelques milles au sud-ouest de Mykonos. Son site archéologique, passionnant, est concentré dans la partie nord-ouest. Les fouilles, entreprises dès 1873 par l’école française d’Athènes, ne sont pas près de s’achever tant les énigmes restent nombreuses. Délos a été occupée dès le VIIème siècle avant notre ère. Les fondateurs ioniens en firent non seulement un centre religieux, lieu de fêtes mémorables relatées par Homère, mais aussi un centre commercial très important.

FOLEGANDOS

Autrefois à l’écart des sentiers battus, Folégandros accueille un nombre croissant de visiteurs. Il faut dire qu’elle a gardé son âme et qu’elle ne manque ni de charme, ni d’atouts : un mode de vie traditionnel et une beauté sauvage, tout juste adoucie par le soleil et le bleu omniprésent de l’Égée… Les versants escarpés de l’île tombent en cascade dans la mer, ménageant parfois de petites plages aux eaux cristallines, accessibles au prix de belles balades… Mais voilà : les catamarans ont mis Folégandros à seulement trois heures d’Athènes et moins d’une heure de Santorin, et les hôtels, qui se multiplient, visent une clientèle toujours plus chic. Certes, il ne s’agit pas de tourisme de masse – loin de là – mais en août, la petite île est saturée…

IOS

On la dit prise d’assaut par de jeunes noctambules échevelés, transformée en boîte de nuit géante et très largement anglophone… Certes, les ruelles de sa « capitale » alignent les bars en enfilade (plus de 40 pour quelque 1 700 habitants). Certes, l’ambiance est à la fête et les hordes d’ados en quad peu propices à la sérénité… Mais c’est aussi l’une des plus belles îles des Cyclades ! Et il vous sera aisé d’en profiter pleinement. D’abord – et c’est sans doute encore plus vrai pour Ios plus que pour toute autre destination cycladique – en évitant d’y aller en haute saison, notamment en août. Ensuite, en vous tenant à l’écart de Hora. Car à deux pas de ses rues agitées s’ouvrent des étendues presque inhabitées, d’un calme absolu, où les îliens perpétuent un mode de vie traditionnel, et où se dissimulent des plages merveilleuses, isolées et souvent désertes…

KEA

L’île de Kéa est l’île la plus proche de la capitale Athènes. D’une superficie d’un peu plus de 130 km², elle est montagneuse et aride en été. Contrairement à la majorité des autres îles des Cyclades, vous ne trouvez pas ici de maisons blanches typiques. Les maisons sont cubiques et en pierres locales. Avec ses lieux sauvages, ses montages et ses belles plages, c’est un bel endroit pour se poser et passer de bonnes vacances. D’autant plus que l’adresse est calme et encore peu connue…

La différence entre le nord de l’île, verdoyant et le sud de Kéa, bien plus aride est impressionnant. Au village de Kato Meria, au sud-est de l’île de Kéa, part un sentier de randonnée. Il mène au site antique de Karthea. Il faut compter 1h30 de marche et 2h pour le remonter. Sur site, des temples et vestiges sont visibles. Pour les amateurs de baignade, une plage sauvage est présente.D’autres très beaux villages valent le détour. La vallée de Pisses, sur la côte-est, affiche une très belle plage. Déjeunez ensuite au bord de mer dans l’un des restaurants. Continuez votre route du côté de Koundouros. Avec ses belles maisons en pierres sèches, découvrez les traditions locales. On découvre aussi de jolis moulins bien restaurés et de belles petites criques. Tout proche, le joli village de Kambi vaut aussi le détour.
Depuis, une église dédiée à Marie est construite. Le bâtiment, en blanc et bleu, a les couleurs des Cyclades. Le lieu est serein et offre une vue époustouflante. La route d’accès est un peu sinueuse mais s’emprunte facilement.

VOURKARI

Vourkari est un beau village de pêcheurs situé dans une baie. Aujourd’hui, les bateaux de pêcheurs côtoient les grands voiliers et luxueux yachts. Après une promenade dans les rues du village, régalez-vous. Les restaurants et les tavernes invitent à déguster les produits de la mer. Les petites galeries d’art sont nombreuses. Sur la droite du village, une petite plage de sable est même présente. Le soir, le coucher du soleil fait briller le site archéologique et l’église d’Ayia Irini, situés sur la péninsule en face. Vous pouvez marcher jusqu’au phare d’Aglos Nikolaos puis rejoindre Otzlas, point de départ de nombreuses randonnées.
Les restaurants à Vourkari TRES NOMBREUX …..

LE LION DE KEA

Le lion de Kéa est un lion taillé dans la roche au 7e siècle avant J.C. Avec son beau sourire, l’animal préserve la capitale. Il veille sur elle. Il se découvre après une marche facile d’accès d’une quinzaine de minutes. Des ânes viennent parfois emprunter ce même chemin. La chaleur reste la principale difficulté. Pensez à emmener de quoi vous couvrir et vous hydrater. Le lion de Kéa symbolise le célèbre lion à l’origine du départ des nymphes de l’île. Connue à l’époque sous le nom de Hydroussa, l’île arborée et humide devient un site en état de sécheresse. L’île retrouve rapidement sa prospérité et le lion devient le symbole de la fécondité.

PORT DE KORISSIA

Korissia est un port dans une baie vallonnée à l’ouest de l’île. Il est bordé de belles maisons blanches, avec leur toit de tuiles rouges. Ces constructions sont traditionnelles. La statue de Kouros du 6e siècle avant J.C se trouvait à cet endroit. Elle est aujourd’hui au musée archéologique national.

MONASTERE DE PANAGIA KASTRIANI

Au nord de l’île, le monastère de Panayia est à 12 km de Ioulida. La légende fait état de bergers apercevant une lumière en haut de la colline de Kastri vers l’an 1700. Ils ont creusé à l’endroit précis de la lumière pour trouver une icône de la Vierge Marie. Depuis, une église dédiée à Marie est construite. Le bâtiment, en blanc et bleu, a les couleurs des Cyclades. Le lieu est serein et offre une vue époustouflante. La route d’accès est un peu sinueuse mais s’emprunte facilement.

LES PLAGES DE KEA

Pisses et ses eaux limpides. Cette plage est très belle et reste entourée d’arbres.

Otzias est une grande plage de sable aménagée en partie. Elle a encore un côté sauvage avec ses amandiers et ses oliviers typiques. Elle est très fréquentée le week-end. Cette plage est à éviter en cas de vent mais reste la plus grande plage de l’île.

Koundouros est la meilleure plage de Kéa et propose deux espaces. Si l’un est libre d’accès, l’autre est aménagé avec parasols, transats et la possibilité de pratiquer des sports nautiques. Elle dispose de douche, aire de jeux, d’ombre… En cas de vent, elle est abritée. Avec ses eaux cristallines peu profondes, on comprend pourquoi elle est tant convoitée… Un peu plus loin sur la côte, on découvre la plage de Kampi avec sa végétation ou Liparo, une jolie plage isolée.

Glaliskari est entourée d’eucalyptus et de pins. Elle est située entre Korissia et Vourkari. Sable fin et bars branchés, tout est là pour passer une journée de farniente.

Spathi est situé sur le nord-est de l’île. Avec ses eaux limpides, cette plage est au pied d’un décor aride et rocailleux. Il ne faut pas être chargé pour se rendre sur cette plage. Le chemin pour y accéder est compliqué… Découvrez aussi la plage sauvage de Sikamnia

LES AMATEUR DE RANDONNEES

Les amateurs de randonnées pédestres vont s’en donner à cœur joie. Kéa compte de nombreux sentiers antiques pavés, contant l’histoire et l’évolution du relief de l’île. Les amateurs de géologie vont également se régaler. De nombreuses petites grottes existent à Kéa. Découvrez celle de Kálamos ou encore Áyios Timótheos. Quatre villes antiques sont présentes : Ioulis, Koressia, Karthaia et Poiessa. Des pistes pavées sont encore visibles.

PLONGEE VERS DES LIEUX DE NAUFRAGE

Énormément de naufrages se sont déroulés autour de Kéa. Aujourd’hui, certaines sont accessibles au public. Le premier est la réplique du Titanic. HMHS Brittanic s’est échoué près du port de l’île en 1916. La plongée n’est autorisée qu’aux professionnels.Les plongeurs amateurs peuvent se rabattre est Patris, un vaisseau grec datant de 1868. Il repose près des bancs de Koundouros.

OBSERVATION DES OISEAUX

Les amateurs d’oiseaux ne doivent pas oublier leur appareil photo. L’île de Kéa compte la plus grande forêt de chênes des Cyclades. Les oiseaux sont nombreux. Leur observation est un véritable délice, surtout au lever du soleil, quand l’île est très calme et que la nature reprend ses droits.

ESCAPADES DANS L’ILE

Kéa est parsemée de chapelles, de moulins et de monastères dont le plus important est celui de la sainte patronne de l'île, Panaghia Kastriani situé à 12 km de Korissia et à 8km d'Ioulis. Selon la tradition locale, des bergers auraient découvert en 1700 une icône de la Vierge sur la colline de Kastri et décidèrent de bâtirent à l'emplacement de cette découverte un monastère pour abriter cette icône que l'on dit miraculeuse. Le résultat est d'une surprenant beauté avec ses deux églises bleues et blanches qui se dressent su la falaise. La première église fut construite en 1708 et abrite l'icône de la Madone alors que la seconde chapelle, construite en 1910, renferme des tableaux du Christ et des icônes.
Passez également dans le port de plaisance de Koundouros dans le sud de l'île où avec un bateau, vous pourrez visiter les vestiges de l'antique Karthaia. Au loin se dessinent les deux îlots maudits, Makronissos et Yaros qui servirent à plusieurs reprises de lieu d'internement des prisonniers politiques pendant la guerre civile et le régime des colonels.

L'agence des ferries se trouve sur le port de Korissia et ouvre environ 20 minutes avant le départ d'un bateau pour vendre les billets.Pas d'office touristique à Kéa mais pour tout renseignement rendez-vous à Korissia à Stefano boutique en face de l'arrivée des ferries.

DÉCOUVREZ TOUTES NOS DESTINATIONS ET OFFRES SUR NOTRE SITE WEB sejour-luxe.com

KYTHNOS

Aride et rocailleuse, pauvre en sites archéologiques : à première vue, cette île ancrée entre Kéa et Sérifos peut paraître dénuée d’intérêt. À quelques détails près, car sa côte dentelée, bordée de superbes criques, ses eaux claires et ses plages presque désertes lui confèrent un charme indéniable ! À l’intérieur des terres, la nature brûlée par le soleil déroule des paysages d’une beauté austère, que le blanc éclatant d’une église ou de pittoresques villages égaye parfois. À l’exception des mois de juillet et août qui voient affluer les vacanciers grecs, Kithnos reste calme, son animation nocturne très sage et, même si les îliens ne parlent que rarement l’anglais, l’on y est mieux accueilli qu’ailleurs. Une étape idéale, donc, pour les familles et les voyageurs en quête de repos…

MILOS

Bien des voyageurs sont déçus par Milos : trop peuplée, trop bruyante, pas assez « cycladique »… Cette grande île, en effet, est exploitée depuis l’Antiquité – et de manière industrielle depuis la seconde moitié du XIXe siècle – pour les richesses de son sous-sol. Mines à ciel ouvert, carrières, nuages de poussière, va-et-vient incessant de camions… On est loin du paradis ! Mais le volcanisme, puis l’action conjuguée de la mer et du vent, y ont façonné un littoral tourmenté aux formes les plus étranges : parois de tuf blanc creusées d’arches et de cavités à Kleftiko, orgues basaltiques à Glaronissia, rochers lunaires à Sarakiniko, grottes marines à Sikia, falaises multicolores sur la côte sud, où l’eau prend soudain des teintes insoupçonnées de bleu… À ces merveilles naturelles s’ajoute le charme de minuscules ports de pêche, où s’alignent, creusés dans la roche, des hangars à bateaux aux couleurs pimpantes. Forte de 5 000 habitants et d’une population active employée à 25% dans l’industrie minière, Milos ne vit pas que pour le tourisme ; ce sont surtout des Athéniens qui y affluent le week-end aux beaux jours et l’on y entend plus souvent parler grec qu’anglais. Bref, une île qu’on peut aimer ou ne pas aimer mais dont les rivages aux mille couleurs, les plages (74 !) et les vestiges antiques méritent à coup sûr une halte.

MYKONOS

Mykonos est une des destinations favorites de toute la Grèce et elle attire chaque année des milliers de visiteurs. Mykonos est une petite île des Cyclades qui possède des villages pittoresques, de belles chapelles et des moulins à vent étincelants de blancheur. Mykonos est peut-être la plus typique des îles grecques mais elle est aussi célèbre pour ses nombreux bars, clubs, « beach partys »

Très "branchée", Mykonos est également le rendez-vous de la communauté gay. Mykonos est connue pour ses plages de sable fin aux eaux cristallines. Les plages les plus célèbres de Mykonos sont celles qui sont situées dans la partie sud de l'île. Ces plages possèdent un grand nombre d'infrastructures touristiques. Des plages comme "Paradise" ou "Super Paradise", comptent parmi les plus célèbres de Grèce.
Mykonos est également l'une des destinations préférées des Grecs.Très "branchée", elle est souvent comparée à Ibiza : célèbre pour sa vie nocturne très intense. Durant les mois de juillet et août, Mykonos est surpeuplé. Pour tous ceux qui aiment la fête et les soirées très animées, Mykonos est la destination idéale. Le plus grand nombre des touristes est concentré dans la capitale, Hora. Cependant la partie nord de l'île est beaucoup plus tranquille et vous offre un grand nombre de villages très authentiques. Le tourisme ne gâche pas le charme de Mykonos : l'île possède de merveilleuses montagnes, des paysages sauvages, de longues plages de sable fin couleur or aux eaux cristallines...

Les plages

Les plages de Mykonos sont de sable fin couleur or, aux eaux cristallines. Certaines d’entres elles, vous proposent de pratiquer du ski nautique et de louer un scooter de mer.
La plupart des plages de Mykonos sont localisées dans la partie sud de l'île et elles sont souvent bondées de monde durant l'été. Les plages les plus célèbres et les plus cosmopolites de Mykonos sont : Paradise, Super Paradise, Platis Yialos, Psarou et Ornos. Les plages de Paradise et de Super Paradise organisent en été,un grand nombre de "beach partys"Les plages de la partie nord de l'île sont beaucoup plus calmes.Tout le monde en trouvera une à son goût, car le choix est vaste : des plages familiales populaires aux plages plus "cosmopolites".

Platis Yialos

Cette plage propose une grande variété d’activités, telles que le ski nautique, la plongée et le pédalo. Un petit bateau de transport assure quotidiennement la liaison entre l’embarcadère de Platis Yialos et toutes les plages (côte sud) de Paranga, Agrari, Elia, Paradise et Super Paradise. Un service régulier de bus se charge du transport entre la plage et la ville. La plage de sable plonge doucement dans la mer, ce qui fait d’elle une plage idéale pour les familles avec des enfants en bas âge. Il y a également des écoles de ski nautique et de surf. Le célèbre film "Shirley Valentine" a été filmé à quelques kilomètres seulement de là, à Agios Ioannis. Pour les foules pleines d’entrain, Paradise et Super Paradise Beach sont des plages de choix : s’adressant à un public plus jeune, ces plages proposent des terrains de camping bien organisés et quand le soleil se couche, une atmosphère de fête envahit la plage : les bars prennent le relais et font danser les touristes aux rythmes endiablés de musiques électro et techno.

Paradise Beach

Longue plage de sable fin avec toute l’infrastructure nécessaire. L’ambiance est à la fête, les bus tournent toute la journée et la musique est toujours présente sans être assourdissante. Nombreux snacks et restaurants. Vous pourrez louer un parasol ou un transat, faire du scooter de mer ou du ski nautique, trouver un club de plongée sous-marine.

Super Paradise Beach

Encore plus select ! Accès un peu sportif en mobylette, plus pratique en bateau ou en caïque. Plage de sable, mer cristalline, décor paradisiaque comme son nom l’indique. À super Paradise Beach on se montre, on s’exhibe même, pour porter en triomphe le culte du corps. On peut facilement y rencontrer plusieurs personnalités de la jet-set dégustant un verre dans l’un des deux bars qui se chargent de mettre de l’ambiance jusqu’au coucher du soleil. Une plage à visiter, une mer dans laquelle on aimerait plonger, un soleil qui vous dore le corps et une fréquentation des plus select.. Que demander de plus !

Psarou

Ici aussi le luxe ne manque pas à l’appel. C'est la plage mondaine de l’île, assez proche de Hora. Le Saint-Tropez à la grecque pour voir et y être vu. Très bien décoré, ambiance de fête, musique de choix, service impeccable et un excellent restaurant qui propose des mets succulents et très originaux

Elia

Une des plus belles plages de Mykonos où l’on peut toujours dénicher un coin tranquille. Plage pas trop bondée. C’est aussi le dernier arrêt des bateaux partant de la plage des Platis Yialos. Chaises longues à louer et deux restaurants. À un kilomètre de la plage se trouve le parc aquatique Water Mania avec ses grands toboggans.

Panormos et Agios Sostis

Plages plus isolées et moins peuplées situées au nord de l’île. Votre propre moyen de transport est nécessaire pour y accéder.

Paranga :

À 15 min à pied de la plage de Platis Yialos, on y trouve des tavernes de très bonne qualité.

A voir :

- Chora avec ses étroites ruelles et ses maisons blanches, dédale harmonieux et équilibré.
- L'église de la Panagia Paraportiani, la plus importante des 400 églises et chapelles de l'île.
- Le quartier de Venetia, « la petite Venise » avec ses maisons pittoresques bâties sur la mer.
- Les pittoresques moulins à vent de Kato Myli, sur une colline située à 500m du centre. C'est là que se trouvait la ville antique de Mykonos. Le musée archéologique, tout près des quartiers commerçants, expose une collection de sculptures en marbre, des céramiques, des bijoux retrouvés dans les îles de Mykonos, Rhénia et Délos. On y trouve également la plus ancienne représentation du cheval de Troie, datant du 7ème siècle avant J.C.
- Les villages de l’île tels des masses blanches se découpant sur le gris des rochers.
- Le monastère de la Panagia Tourliani près du village d’Ano Mera.
- Les plages de Paradise et Super Paradise, où l’on peut pratiquer le naturisme.
- Les belles plages de Kalafati, Tourlos, Agios Stefanos, Psarou, Ornos et Plati Yalos. Et aussi de nombreuses criques tranquilles, sablonneuses, aux eaux limpides…
- Délos, séparée de Mykonos par un étroit chenal, immense champ de fouille avec notamment la célèbre « terrasse des Lions ».
- A moins d'une heure de bateau, Tinos l'île de la Vierge, avec ses multiples villages et colombiers tous blancs.

NAXOS

 

Plus verte, plus fertile, plus grande que ses consœurs cycladiques, Naxos sort du lot ! Un peu oubliée des amoureux de la Grèce à force d’être exploitée par les tour-opérateurs, l’île a tout pour plaire : de longues plages de sable fin, un relief montagneux qui culmine avec le mont Zeus (1 001m) – le plus haut sommet des Cyclades –, des vallées verdoyantes, des villages préservés, des carrières de marbre à ciel ouvert, des à-pics vertigineux, de nombreux sentiers de randonnée, des spots de planche à voile et même un bel arrière-pays à explorer (en voiture) ! Le tourisme reste familial sur la côte ouest, avec en été une impressionnante colonie scandinave qui ferait passer le port de Naxos (Hora) pour un Göteborg égéen ! Pour autant, l’île a su rester une terre de mythologie, d’histoire et de culture autant que de sports et de loisirs.

DÉCOUVREZ TOUTES NOS DESTINATIONS ET OFFRES SUR NOTRE SITE WEB sejour-luxe.com

PAROS

Troisième île en taille de l'archipel après Naxos et Andros, l'île de Paros doit sa célébrité à la qualité de son marbre blanc qui servit entre autres à la sculpture des plus célèbres chefs-d’œuvre comme la « Vénus de Milo »,aujourd'hui conservée au Musée du Louvre, à Paris.

Grâce à sa position centrale, Paros est la plaque tournante des Cyclades. On y passe inévitablement. Ainsi elle accueille chaque année des milliers de touristes venus du monde entier. Elle se distingue des autres îles des Cyclades par la douceur de ses paysages. Les collines descendent en pente douce jusqu'à la mer et s'ouvrent sur trois côtés de l'île sur de vastes plaines abondantes en sources. Ainsi vous y verrez de nombreuses vallées plantées de vignes, d'orangers, de citronniers et d'oliviers. Ses villages restés authentiques aux maisons blanchies à la chaux avec leurs escaliers de pierre posés le long des ruelles étroites, ses pittoresques ports de pêche, ses monastères dispersés dans l'arrière-pays, ses plages de sable doré, ses nombreuses criques disséminées un peu partout le long du littoral, en font l'une des îles les plus sympathiques de toute la Grèce.

- Activités et Excursions
- Randonnées pédestres
- Excursions en voilier si le temps le permet à l'île de Naxos, Koufonissia, Iraklia, Amorgos
- Balades en VTT
- Excursion à l'île d'Antiparos ou encore à l'île de Naxos
- Equitation
- Plongée sous-marine
- Sports nautiques
- Mini croisière d'une journée au départ de Paros et si le temps le permet à Santorin, Délos/Mykonos ou les Petites Cyclades.

TINOS

Tinos est une des plus grandes îles des Cyclades. Elle est particulièrement célèbre chez les croyants pour son imposante Eglise de la Vierge (Panagia) qui possède une icône miraculeuse. Le 15 août, fête de la Vierge Marie, des milliers de pèlerins viennent de toute la Grèce pour toucher cette icône. L’île de Tinos possède des villages de montagnes particulièrement pittoresques, de superbes pigeonniers qui embellissent le paysage ainsi qu’une forte tradition dans la sculpture et gravure sur marbre. L’île de Tinos fait partie des Cyclades. Elle est connue de tous, jeunes et moins jeunes, car c’est une des îles les plus célèbres de Grèce ; cependant c’est aussi une île souvent incomprise. L’île offre également des plages magnifiques, des sites archéologiques intéressants, des musées, des produits locaux de haute qualité, une cuisine locale succulente et bien plus…

Tinos est une île encore assez peu connue des touristes étrangers. Il est vrai que ses monuments antiques sont peu connus et que ses côtes sont en majorité composées de pierres et de galets même si elle compte quand même quelques plages de sable fin. L'exposition aux vents du nord, principalement le Meltem en été, ne joue pas non plus en sa faveur. Cette caractéristique a même fait que dans la mythologie, elle était la demeure d'Eole.
L'eau est abondante sur Tinos, contrairement aux autres Cyclades, mais le vent contrarie l'activité agricole, sauf dans les vallées protégées, comme celles de Livadia, Agapi ou Potamia (autour d'un « fleuve » comme son nom l'indique) et sur la plaine de Komi. Ces régions de maraîchage ont fourni Athènes en produits frais jusqu'aux années 1950[2]. L'île exporte aussi encore son marbre (qui servit à Buckingham Palace et au Louvre) et du talc[2]. Malgré tout, Tinos fait partie des îles des Cyclades qui ne sont pas autosuffisantes en eau. Elle reçoit de l'eau tous les ans (et surtout l'été à cause de la saison touristique) depuis le port du Laurion en Attique pour un coût moyen de 8,30 € le mètre cube.

Haut lieu de pèlerinage religieux, l'île possède de nombreux autres attraits. Son arrière-pays magnifique recèle de nombreux villages splendides et ses côtes préservées cachent quelques plages peu fréquentées. De jolis pigeonniers ornent un arrière-pays pittoresque qui fera le bonheur des marcheurs.
Le port est une ville moderne et animée par les nombreux cafés bordant les quais. L'artère menant à l'église de l'annonciation est pavée de marbre et bordée d'une multitude de boutiques d'objets religieux. On y voit souvent des pèlerins montant à genoux vers l'église. Bien que la ville se soit rapidement développée depuis une vingtaine d'années, elle n'en reste pas moins assez pittoresque. Elle concentre la majorité des hébergements et des services touristiques de l'île.

- Ville de Tinos
- Église Panaghia Evanghélistria (Vierge de l'Annonciation)
- Musée Archéologique en haut de l'avenue de la Panagia
- Ruines du sanctuaire de Poseidon et d'Amphrite route de Kionia
- Monastère de Kechrovounion au dela de la route d'Agapi
- Volax, le village et son musée local à côté de l'église
- Le musée de l'exploitation du marbre à Pirgos (sur la droite avant la descente sur Pirgos
- Le musée de Xinara (en dessous de la mairie). Demander autorisation de visite à cette mairie
- Les villages de Skalados et son église sur promontoire, avec panorama extra, Arnados, le plus haut de l'île, Kardiani, Isternia.
- Le petit port et sa baie de Panormos. Sa superbe plage d'Agia Thalassa
- Le village de Pirgos et ses sculpteurs de marbre
- PYRGOS est un des plus beaux villages de l'île et probablement de toutes les Cyclades. La sculpture du marbre y est une spécialité depuis longtemps. Une école de sculpture réputée dans le monde entier est située dans le village. Le marbre est donc omniprésent dans l'architecture du village: encadrements des portes, fontaines, murets, etc...  Cela apporte une charme tout particulier aux ruelles blanchies de Pyrgos.
- KARDIANI est accroché à la montagne, face à la mer, et entouré de verdure. C'est également un village incontournable lors d'un séjour à Tinos. Ses magnifiques ruelles sont traversées par un ruisseau qui alimente de très belles fontaines en marbre. Kardiani est également un petit bijoux d'architecture Cycladique.
Perché sur les hauteurs, en amphithéâtre face à la mer, le village de Fatalados est également resté très authentique. Ses habitants pratiquent l'élevage. Il ne faut pas manquer d'y visiter les distilleries de Raki. D'ailleurs, en septembre, on assiste à de nombreuses fêtes pour la saison du Raki.

Les plages de Tinos :

- Proche du port, la localité de KIONA offre plusieurs petites plages de sable.
- Celle de PORTO est moins fréquentée et une des plus belles.
- La plage de PACHEIA AMMOS est la plus belle des environs.
- Le petit port de PANORMOS, au Nord de l'île, est très pittoresque et offre quelques criques peu fréquentées.
- La baie de KOLIMBITHRA possède deux jolies plages de sable fin aux eaux limpides

SIFNOS

 :

Riante et sophistiquée

Sifnos est une île étonnamment fertile et verdoyante. Ses villages sont nombreux et rivalisent de beauté. Elle possède plusieurs monastères intéressants et de nombreux sentiers de randonnée permettent de profiter de ses très beaux paysages. L'île possède une solide réputation en matière de poterie et de gastronomie. Ses spécialités culinaires sont nombreuses et en font l'une des îles Grecques ou l'on mange le mieux. Elle est très appréciée des Athéniens qui viennent à Sifnos pour un retour à la nature dans une atmosphère raffinée.

VISITE DE SIFNOS

Port de Kamares La baie de Kamares est abritée entre de hautes montagnes. Le port de Kamares est particulièrement animé lors des arrivées de bateaux. Il jouit d'une jolie plage de sable et possède encore quelques ateliers de poterie. Les terrasses des cafés et tavernes s'alignent le long du quai, bordant des eaux très limpides. Les maisons et hôtels sont disposés en amphithéâtre au dessus du débarcadère. De l'autre coté de cette baie vaste et profonde se trouve le quartier d'Agia Marina. Le nom est du à la jolie chapelle qui se trouve en bout de plage. Celle ci est très agréable pour la baignade, particulièrement pour les familles car l'eau y est peu profonde. La plage a d’ailleurs décroché le fameux pavillon bleu.

La capitale Apollonia est un très joli village qui mérite que l'on s'attarde dans les ruelles excentrées, à l'abri du bruit de la route qui le traverse. La ruelle principale, le "Steno" est très fréquentée en soirée et on y trouve nombre de tavernes et bars branchés. Le reste de la localité est constitué d'un labyrinthe de ruelles pittoresques. Apollonia est très étendue et touche littéralement les villages alentour comme celui, immanquable, d'Artemonas.

Les plages:

Port de pêche de Cheronissos Les plages de l'île sont nombreuses: Plati Gialos est la plus longue plage de sable des Cyclades. Assez construite, elle est très fréquentée. Faros: petit port de pêche resté relativement calme et authentique. Plusieurs criques agréables aux alentours, et sentier côtier jusqu'au monastère de Chryssopighi. Vathy: Malgré la construction récente de la route et d'un complexe de luxe, ce site magnifique reste très agréable. Longue plage de sable. Eaux limpides et peu profondes. Cheronissos:  Petit port de pêche calme et authentique situé tout au Nord de l'île, au coeur de paysages très sauvages.

Les randonnées:

Parmi les plus belles randonnées de l'île, celle qui relie le village d'Apollonia au mont Prophitis Ilias. Au sommet, vue époustouflante sur les îles alentour. Du village d'Artemonas, un ravissant chemin vous mènera au monastère de Poulati puis au village de Kastro. Egalement la visite des anciennes mines d'or au départ d'Artemonas. Comptez environ 1h30.

DÉCOUVREZ TOUTES NOS DESTINATIONS ET OFFRES SUR NOTRE SITE WEB sejour-luxe.com

SERIFOS

 

Sérifos est une île grecque de la mer Égée appartenant à l'archipel des Cyclades. Elle est aussi appelée Sériphe en français. Située au Nord de Sifnos et au Sud de Kythnos, elle fait 78 km2 et compte 1421 habitants (recensement 2011) répartis sur neuf hameaux, mais dont la grande majorité réside à Chora, la capitale. La population double l'été. Au cœur de la mer Égée, l’île aux matières éternelles des Cyclades : lumière, roches et eaux transparentes

Attractions à Sérifos

Des plages méritant un prix : La variété ici en est inépuisable : des eaux bleues, turquoise, des eaux profondes ou peu profondes, à l’ombre ou sous plein soleil, près d’une église ou d’une taverne, aux cailloux ou sablonneuses. La plage de Lia, de Koutalas, de Vayia, de Ganema, de Kalo Ambeli, de Psili Ammos, de Sykamia, pour connaître ses quelques 40 plages cartographiées (les habitants de l’île en comptent 72 !) il vous faudra revisiter l’île à plusieurs reprises, sauf si vous en faites le tour en voilier.
Les petits escaliers vers le château :Escarpées sur les roches raides en regardant vers l’est, les petites maisons blanches ressemblent à un ensemble solide et fluide à la fois. Les petits escaliers vous guident vers la forteresse vénitienne entourée de petites chapelles d’Aghia Varvara, de Christou, d’Aghios Konstantinos, d’Aghios Ioannis d’où la vue sur la Hora de Sérifos et le port est incontournable.

L'Ano et la Kato Hora L’Ano Hora renaît au XXIème siècle grâce aux propriétaires grecques et étrangers qui ont acheté et restauré la plupart des maisons abandonnées. Sur la place centrale, la Pano Piatsa, domine l’église d’Aghios Athanassios et l’Hôtel de Ville de style architectural néoclassique. Ici, les gens se réunissent autour des petites tables remplies d’hors d’œuvre, de « mézzé », de raki, des cafés et d’autres boissons.
Afin d’éviter la chaleur, levez-vous tôt le matin et faites une balade vers la Kato Hora, un véritable labyrinthe composé de ruelles sinueuses toute blanches, des maisons et jardins aux bougainvilliers. Contemplez depuis les vérandas, les montagnes impressionnantes autour de la Hora.

Le musée de mineurs : Découvrez le musée en plein air des mineurs et discutez avec les vieux mineurs. Ils vont vous surprendre par leurs récits sur la vie dans les mines. Des vacances au parfum d’une Grèce authentique. À l’heure du coucher du soleil baladez-vous vers le pont de chargement de minerais, accroché au-dessus du petit port de Megalo Livadi. Regardez vers le haut à la colline qui se trouve juste au-dessus du port : elle a la couleur de la rouille. Il y existe encore les rails, les wagonnets et les vieilles galeries, béantes sur les collines environnantes.

Trésors cachés de Sérifos

Le monastère de Taxiarchis : Construit au XVIème siècle, ce monastère important, équipé des tourelles et des hautes murailles, ressemble à des châteaux médiévaux. Depuis sa véranda, contemplez la vue exceptionnelle.

Le Trône du Cyclope : Au Cap du Cyclope, sur un site spectaculaire, se trouve le Trône du Cyclope qui propose une vue panoramique sur le côté sud-ouest de l’île. Il ressemble à un véritable trône et on se demande comment les 7 énormes rochers taillés dont il est composé, ont pu être transportés là-haut. La vue depuis… les hauteurs : Depuis le sentier pavé que prenaient jadis les mineurs et qui mène aujourd’hui de l’héliport à la Hora, la vue sur le coucher du soleil est excellente. C’est d’ailleurs le seul point à partir duquel on peut regarder la Hora en étant en hauteur plus élévée qu’elle.

Facilement accessible d'Athènes, cette île aride et sauvage permet de gouter aux charmes des Cyclades en moins de 3 heures de bateau. Elle offre de très belles plages de sable, un port animé, et un merveilleux village, typique exemple de l'architecture Cycladique. L'île est idéale pour combiner baignades, randonnées, moments calmes et animés. Bien que très visitée au coeur de la saison, elle garde un charme authentique et le caractère marqué d'une île restée en dehors du tourisme de masse.

SANTORIN

Santorin fascine. Cette île grecque de 83km² et 15.000 habitants, située dans l’archipel des Cyclades, est connue dans le monde entier. Elle attire, chaque année, des millions de touristes.

Une île volcanique

A l’origine, Santorin était dénommée « Stronghyle », ce qui signifie « ronde », en raison de sa forme circulaire. Elle était prospère et une civilisation brillante s’y était développée (peut-être la légendaire Atlantide ?). Puis, autour de 1600 avant J.-C., le volcan se réveilla et provoqua le plus grand cataclysme de l’Antiquité. Une explosion d’une violence à nulle autre pareille pulvérisa l’île dont le centre s’effondra, ne formant plus qu’un croissant de lune. Un raz-de-marée submergea la région jusqu’aux côtes crétoises et des fragments de roche furent retrouvés jusqu’en Egypte.

L’activité volcanique est encore existante aujourd’hui, comme en attestent les vapeurs de souffre qui s’échappent de l’îlot de Nea Kameni. L’île a connu récemment des secousses d’une intensité variable. En 1956, un violent séisme fit une cinquantaine de morts et de nombreux blessés. L’île fut alors abandonnée avant de connaître une nouvelle prospérité au début des années 1970 grâce au tourisme. Aujourd’hui, l’activité du volcan est surveillée de près afin de prévenir toute nouvelle catastrophe.

>

Santorin : la star des Cyclades

Santorin possède des villages magnifiques, une architecture typiquement cycladique avec de petites maisons blanches et des églises aux dômes bleus (devenues l’un des symboles de la Grèce), des paysages impressionnants, des eaux transparentes. Et aussi un site archéologique majeur, de superbes randonnées, des panoramas à couper le souffle, une gastronomie réputée et une vie nocturne animée… Néanmoins, si beaucoup de voyageurs sont émerveillés, d’autres en reviennent déçus. Certaines personnes regrettent même que l’île soit devenue une sorte de « Disneyland » pour les voyageurs du monde entier.
Alors, qu’en est-il ? Santorin est-elle une île chic, chère et (trop) touristique ? Ou une île magique et époustouflante ? Et bien, à vrai dire, un peu tout cela à la fois. Oui, c’est vrai, la foule est dense pour une île de cette taille là et les prix pratiqués par les hôtels et les restaurants peuvent atteindre des sommets indécents. Il n’en reste pas moins que Santorin est aussi absolument magnifique et compte parmi les sites à avoir vu au moins une fois dans sa vie.

SYROS

En 1850, une centaine d’usines assuraient à Syros une prospérité qui faillit bien faire de cette ville nouvelle la capitale de toute la Grèce. À défaut, l’île fut l’une des plus industrialisées de son temps. Dès 1821 et la guerre d’Indépendance, des milliers de réfugiés affluent d’un peu partout mais surtout de la Grèce d’Orient. C’est à cette époque qu’émergent les grandes familles qui construiront l’essentiel des bâtiments néoclassiques d’Ermoupoli. Pendant cet âge d’or, Syros connaît une vie culturelle intense. On bâtit le théâtre, le centre culturel et pas moins de seize quotidiens sont édités, dont beaucoup sont exportés vers les communautés grecques expatriées. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un quotidien et un hebdomadaire, ce qui est unique dans les Cyclades. Cette effervescence culturelle et ce passé industriel ont donné à Syros mauvaise réputation, celle d’un lieu à l’atmosphère irrespirable. Pourtant, l’île sait se faire séduisante, avec sa vie culturelle foisonnante et ses criques désertes recherchées par les voyageurs avides de tranquillité.

Séjour Luxe garde secret encore beaucoup d’autres activites et découvertes pour des séjours d’exception et sur mesure ! Un luxe , un vrai ….

Et bien d’autres encore ….. Rendez-vous sur SEJOUR LUXE pour un séjour sur mesure.

TAGS

Activité – activités - alchimie - art culinaire – authentique – art – anniversaire – bien être - beau - bien de prestige – bonheur – bio – beauté - client – calme – confort – charme – concierge – circuit – concierge – conciergerie – chic – coaching – coach - cœur de nos préoccupations – confidentielle – confidentielles – culture – culturel - cours de cuisine – chef - chef privé – celebration – cuisine – climat – destination – domaine –domaines - destinations – design – détente – dietetique – decouverte – demeure – demeures – excellence – eclatant – elegant – experience – expériences – exclusive - experiences – exclusives – elite – excursion – exploration – esthétique – energie – expertise – evenement – evenements – elegance - famille - fiançailles – finesse – France – fêtes – fêtes traditionnelles – gastronomie – histoire – immersion - irremplaçable – itineraires – itinéraire - luxe – lieux - lieux de villégiature – lieux magiques - luxueux – location – locative – massage –magnificience – majestueux – paysages majestueux - maison – – monde - must – meditation – mariage – menus – nature – naturel – naturels - prochain - séjour personnalisé – paradis – paradisiaque – pays – paysage - pur – périple - personnel de service – personnel – plongée- privé – programme – promenade - pittoresque – prestigieux – prestige – quiétude – raffinement – riche – riches - région - réflexion – relaxation – rêve – richesse – restaurant – station – séjour – sensation - séjour sur mesure – splendeur – style - savoir-faire – secret - séjour luxe – sélection – sérénité – service – seminaire - service sur mesure – site – sites – odeurs - soleil – odeur - sur mesure – sport extrême – sports extrêmes - séjour privé – smart – stress – sport – somptueux - séance de coaching - sites -shooting – tournage – touriste – touristes - tourisme de luxe – touristique – trésor – unique – villégiature – volupté – vue époustouflante – villa – villas - vacance de luxe – VIP – voyage – voyageur – voyageurs – visite -village – villages - vues à couper le souffle – VIP - VTT – yoga – idyllique – zen -aegina – andros – antiparos – cephalonia – corfou – cyclades – crête – égée - mer égee – ithaque – ioniene – ionniene – kea – koufonissi - kythnos - lefkada - leucade - mani - mitzella - mykonos - naxos – paros – patmos – paxos – peloponesse – pillion – porto heli – serifos – sifnos – skopelos – spetses – syros – tinos -

01

LE CLIENT EST LE CŒUR DE NOS PREOCCUPATIONS

Un service sur mesure

Nous sommes à l’écoute de vos désirs , ensemble nous élaborons votre projet de voyage . Diner sur la plage de votre île privée , visite du musée ouvert rien que pour vous, chef étoilé à votre villa , un personnel de maison qui vous est exclusivement dédié , un orchestre sur la plage de votre villa . Avec nous, tout est possible.

Nous contacter
02

Une expérience à votre service

La Haute Couture du voyage

Depuis plus de quinze ans nous avons étendu notre portefeuille de clients prestigieux et répondu aux demandes les plus singulières. Votre satisfaction est notre bien le plus précieux.

Découvrir nos valeurs
03

Des expériences uniques

On ne vit qu'une fois...

Nos clients recherchent plus qu'un séjour en villa de luxe ou une croisière en yacht. Nous proposons de vivre des expériences exceptionnelles. Vous décidez , nous réalisons : Randonnée aquatique en sous-marin-privé, observation d’oiseaux en site protégé, vol au-dessus de votre île , événement culturel privé….

En savoir +
Ils nous aiment
ILS NOUS FONT CONFIANCE
Séjour de luxe sur mesure à Amoros dans les cyclades grecques
Séjour de luxe sur mesure à Kea dans les cyclades grecques
Séjour de luxe sur mesure à Aegina dans les cyclades grecques
Séjour de luxe sur mesure à Delos dans les cyclades grecques
Séjour de luxe sur mesure à Mykonos dans les cyclades grecques
Séjour de luxe sur mesure à Santorin dans les cyclades grecques
Séjour de luxe sur mesure à Paros dans les cyclades grecques
Séjour de luxe sur mesure à Andros dans les cyclades grecques
Séjour de luxe sur mesure à Naxos dans les cyclades grecques
Séjour de luxe sur mesure  dans les cyclades grecques